Fuzeta

fuzeta

Client:

Date: 22 mai 2015

Categories: Mastering

Les oreilles curieuses on dit d’eux :

« Fuzeta ? Je connaissais pas du tout. Jusqu’au jour où j’ai vu la pub un peu partout sur les réseaux sociaux disant que « c’était les lauréats du Ricard SA Live Music 2015, leur musique est incroyable, découvrez leur premier EP ». Par curiosité, je me suis rué sur leur Bandcamp, j’ai écouté leur EP et… Oh, la dinguerie ! Il fallait que je parle de cette découverte musicale.

Fuzeta est un quatuor indie pop venant du Morbihan (entre Vannes et Lorient) qui est composé des frères Sims (les guitaristes Pierre-Antoine et Dorian Sims ainsi que Charles-Alexandre à la basse) et du batteur Jérémy Hervé et qui avait déjà fait ses preuves aux derniers Transmusicales de Rennes. Si l’on réfère à leur Bandcamp, ce serait un peu comme si Bon Iver aurait croisé Thursday ou plutôt Band of Horses qui s’associerait avec feu WU LYF. Je rajouterais également des envolées lyriques dignes de Grizzly Bear et de Sparklehorse sur ce premier EP de 6 titres intitulé Dive.

Sur ces six hymnes résolument pop, le groupe s’impose en maître tout au long de l’EP. Les arpèges de guitare scintillants et mélodiques confrontés aux quelques pulsions électriques et aux voix unies et puissantes sonnant presque comme des cris du cœur sont leurs principales atouts, comme le prouve l’élégant titre d’ouverture nommé « Rise ». « Sunset », quant à elle, vaut le détour avec sa batterie martelée et sa montée en puissance remarquable tout au long de la chanson, tandis que le morceau-titre hypnotique et « Y » sont tout simplement vibrants et imposants. L’épopée cinématographico-musicale de Fuzeta continue avec la montagne russe émotionnelle qu’est « Plage » (qui n’est pas chanté en français) virevoltant entre le calme et la tempête et se termine en beauté avec la très belle « Ferns » à la frontière du post-rock tirant son épingle du jeu pour son côté progressif et sa conclusion sonique en apothéose. Rien que pour ça, Fuzeta mérite le respect et nous, on se lève et on applaudit.

Le fait qu’ils soient les lauréats du Ricard SA Live Music est totalement justifié. Les successeurs de Two Bunnies In Love délivrent ici un premier EP plein de grâce, à mi-chemin entre rêveries et impulsivités comme ils le disent si bien. Bien partis pour incarner le futur de l’indie rock made in France, le quatuor du Morbihan prépare déjà un premier album prévu pour 2016 et ils sont déjà attendus au tournant. »

Retrouvez Fuzeta sur Site / / Bandcamp