Republik – Elements

republik-elements

Client:

Date: 25 novembre 2015

Categories: Enregistrement / Mastering / Mixage

« Frank Darcel. La simple évocation de ce nom ravive les mémoires. Marquis de Sade, Octobre, Senso : une trilogie rennaise sans fausse note. Frank Darcel, c’est également un des artisans du son Daho. Guitariste sur « Mythomane », il est le réalisateur du « Grand Sommeil », de « La notte, la notte » et « Tombé pour la France ». Plus récemment, avec son groupe Republik, il a d’ailleurs ouvert quelques dates du Diskönoir Tour. Il a également collaboré avec Alan Stivell et différents autres artistes. Parallèlement à ses activités musicales, Darcel est devenu éditeur et romancier. Il s’est également engagé en politique.

C’est en 2010 qu’il pose les premières pierres de son nouveau projet, « Republik », qui se concentre après quelques minuscules ajustements autour d’Eva Monfort (à la basse), Federico Climovitch (aux percussions) et Stéphane Kerihuel (à la guitare lead). « Elements » a été enregistré en Bretagne (ça paraît logique), mais également en Belgique et à New-York. Republik s’est pour l’occasion entouré de musiciens pour le moins prestigieux, comme Yann Tiersen, Tina Weymouth, Chris Frantz, James Chance, Christian Dargelos (Marquis de Sade), Yann le Ker (Lio) ou encore Xavier « Textino » Géronimi (Bashung, Daho, Indochine).

Au programme d’« Elements », douze titres parfaitement inspirés par un rock nébuleux, chantés tour à tour en anglais, en français et en allemand. Des « Elements » d’une apparence faussement placide, qui se déchaînent au rythme de riffs de guitare plus excitants les uns que les autres. Des « Elements » souvent menaçants et frénétiques avec une rythmique au cordeau qui côtoient sans vergogne quelques ballades crépusculaires et irrévérencieuses purement exaltantes.

Bref, en écoutant « Element », c’est toute une époque qui nous revient en pleine face. Un rock débridé et sans concession qui se confond dans une relation incestueuse avec une pop mystique et féline. Jouissif ! »

Luc Dehon pour Musisphere

http://www.musisphere.com/article-281-Republik-Elements.html